Back Retour

Un an après le rachat de Red Hat, IBM concrétise les promesses du Cloud hybride avec le lancement de solutions intégrées destinées à faciliter le pilotage et le déploiement d’applications conteneurisées.

Fin 2017, IBM lançait IBM Cloud Private for Data, une plateforme permettant d’exploiter les possibilités offertes par la virtualisation pour agréger l’ensemble des données de l’entreprise au sein d’un environnement unifié basé sur des infrastructures privées. Deux ans plus tard, Big Blue capitalise sur le rachat de Red Hat pour faire évoluer son offre et la rendre nativement compatible avec le Cloud hybride.

Une plateforme de données unique et unifiée

Rebaptisée IBM Cloud Pak for Data, la nouvelle offre s’appuie sur OpenShift, les microservices et les possibilités offertes par l’orchestrateur Kubernetes pour configurer des applications exécutées dans des conteneurs. Ces dernières deviennent ainsi indépendantes de l’infrastructure sur laquelle elles sont hébergées, ce qui permet de les déployer et de les opérer depuis n’importe quel Cloud certifié, qu’il soit public ou privé.

L’offre se présente comme un vaste portfolio de services dans lesquels l’entreprise va choisir les plus pertinents pour construire une plateforme adaptée à ses applications. Il intègre notamment la couche de virtualisation, le Datawarehouse (Db2), la gouvernance et bien sûr l’ensemble des briques de Data Science dédiées au traitement, à la visualisation ou à l’enrichissement des données (IBM Streams, Db2 Event Store, Information Analyzer, etc.). IBM y ajoute un certain nombre d’accélérateurs, qui se présentent comme des modèles d’analyse prêts à l’emploi pour des applications dédiées aux secteurs de la finance, de la santé ou de l’énergie.

Collecte, stockage, organisation, enrichissement, IA : la plateforme couvre l’ensemble des besoins en matière de données et d’IA.

IBM Cloud Pak for Data : quels avantages pour l’entreprise ?

Pour les entreprises qui développent traditionnellement sur les technologies IBM – à commencer par WebSphere et JBoss – l’arrivée d’IBM Cloud Pak for Data contribue à simplifier la migration des applications vers une infrastructure moderne et scalable.

De par son approche unifiée, la plateforme permet d’étendre l’accès aux données à l’échelle de l’entreprise en supprimant les effets de silo. Le catalogue de microservices amène quant à lui une plus grande flexibilité fonctionnelle, tout en accélérant la vitesse de déploiement. OpenShift et Kubernetes garantissent enfin la compatibilité avec tous les grands fournisseurs de Cloud du marché, d’AWS à Alibaba en passant par Azure et Google.

Alors que d’après Forrester, 60% des entreprises rencontrent des difficultés dans l’intégration et la gestion de leurs données, IBM Cloud Pak for Data permet de construire une plateforme modulaire et flexible jusque dans sa gestion puisqu’elle est susceptible d’être opérée soit en propre, soit en mode managé.


Mehdi Bouzid

Mehdi Bouzid

Practice Manager Data Engineering
Linkedin Profil Linkedin

Me tenir au courant des derniers articles publiés ?

Vous souhaitez en savoir plus sur BGFI ?